Citlali dessinatrice, glaneuse d'histoires en papierinfos : présentation

Née à Mexico, j'ai quitté le pays toute petite pour venir vivre en France. Je traverse le plus souvent possible la grosse "flaque" de l'Atlantique pour retrouver les goûts, les couleurs du pays, le soleil, la poussière aussi...

 

Je travaille aujourd'hui dans un petit atelier près de Rennes, entre deux échappées...

 

Citlali, c'est mon deuxième prénom, choisi par ma grand-mère mexicaine. Mon premier livre parlait d'elle et de ses histoires, c'est donc naturellement que je l'ai signé Citlali. Je garde ce petit nom de papier dont l'origine en nahuatl, langue indienne du Mexique veut dire "étoile".

 

Dans leur petite poche de tablier, les mamies d'autrefois ramassaient ce qui était bon à glaner. A ma façon, je récupère un peu partout des papiers qui traînent, de la liste de courses ramassée par terre aux enveloppes dont l'intérieur révèle des motifs aux belles couleurs ...

 

De même, dans les histoires, les conversations, les mots que je croise sur mon chemin, je picore quelques bribes qui serviront à écrire mes textes. Des éclats seulement, et parfois l'envie de donner la parole pleinement à quelqu'un. S'asseoir un long moment pour écouter, laisser s'imprimer la trace d'un être, d'un lieu.

 

J'aime les réunir dans des livres parce-que c'est pour moi un objet modeste, plutôt petit, propice au secret. Rien de spectaculaire et pourtant entre les pages il se joue un moment qui appartient à chaque lecteur. Un morceau de temps, de rêve.

 

Mes livres sont construits à la main, en série, avec les petits écarts qui font qu'ils ne sont jamais identiques... j'aime les faire voyager, par courrier, prendre le risque qu'ils s'égarent, les mettre entre les mains du hasard. Mes objets relèvent d'une démarche similaire puisqu'ils sont promis à l'éparpillement, avec "Prière d'accrocher sur la voie publique" pour les guirlandes colorées ou une bonne prise au vent pour les moulins à poèmes.